Zoom sur le radiateur convecteur

0
7

On a tous vu un radiateur convecteur. En effet, c’est le système de chauffage qui équipe la plupart des appartements en France. Mais est-ce que vous le connaissez vraiment ? Son fonctionnement, ses atouts et ses inconvénients ? Faisons le tour de la question.

Le fonctionnement

Le convecteur électrique est le premier modèle de radiateur électrique inventé. Le système qui le compose est très simple puisqu’il ne fonctionne qu’à l’aide d’une ou de plusieurs résistances. Lorsqu’on le branche ou qu’on l’allume, la résistance se met tout de suite à chauffer. Ensuite, il arrive à réchauffer toute une pièce par le principe de convection (d’où son nom).

L’air chaud étant plus léger que l’air froid, dès qu’il est réchauffé par la résistance, il va s’échapper par le haut du radiateur en créant un mouvement qui va faire remonter de l’air froid par le bas du radiateur. Ce n’est pas plus compliqué que cela. Pour accélérer le mouvement et réchauffer plus vite la pièce, certains modèles sont dotés en plus d’un ventilateur.

Les avantages

Ce type de chauffage est celui qui va réchauffer le plus vite l’air. Ainsi, à la condition que la pièce ait une bonne isolation, il s’avère performant. De plus, de par son fonctionnement simple, il n’est pas volumineux et il est très simple à mettre en place. Et enfin, dans les régions (ou maisons) humides, il permet de réguler l’hygrométrie puisqu’il assèche l’air.

Les inconvénients

L’avantage de réguler l’hygrométrie en région humide peut  être un inconvénient dans certains cas. En effet, un air trop sec peut être néfaste pour la santé en provoquant l’irritation des yeux et de la gorge. Le mouvement d’air dû à la convection va aussi en même temps mettre en mouvement une  poussière fine qui va accentuer les risques d’irritations et même provoquer des allergies. Et, toujours à cause des mouvements d’air, la température ne va pas être homogène dans toute la pièce.

La consommation électrique

Un autre inconvénient et pas des moindres, c’est qu’il consomme beaucoup d’électricité. Cependant, il reste un des types de chauffage le plus abordable à l’achat. Pour réguler la consommation, il est alors possible d’installer un thermostat qui stoppera automatiquement le chauffage dès que la température voulue est atteinte.

Les autres types de chauffage

Les deux autres principaux types de chauffage sont :

  • Le chauffage par inertie qui diffuse une chaleur douce même après avoir été éteint ;

 

  • Le chauffage infrarouge qui ne chauffe pas l’air, mais directement le corps et les objets.