La DMLA ou dégénérescence Maculaire Liée à l’Age

0
154

Il s’agit d’une perte de vision centrale qui atteint les personnes âgées. La partie entourant la rétine n’est pas ainsi à risque. La DMLA est une maladie qui n’est pas aussi grave, mais qui ne peut être négligée. Elle entraîne une baisse de la capacité visuelle, mais ne rend pas pour autant complètement aveugle. Elle se manifeste par une légère déformation des objets et des difficultés à la lecture.

Quelles sont les différents aspects de la DMLA ?

Il existe deux formes de Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age, d’après les spécialistes du Centre Hospitalier National d’Ophtalmologie des Quinze vingt :

  • La DMLA atrophique ou sèche se traduit par l’amincissement ou la disparition progressive des cellules de l’épithélium pigmentaire de la rétine ou rétinite pigmentaire. Cela provoque une altération lente, mais graduelle de la vision centrale du patient.

 

  • La DMLA exsudative, ou humide est moins fréquente. Elle se caractérise par de nouveaux vaisseaux qui se forment sous la rétine et vont, petit à petit, gêner la vue de la personne malade, comme une macula solutions.

 

Quelles sont les mesures d’accompagnements dédiées aux personnes atteintes de la DMLA ?

Il existe des formations d’aide à domicile comprenant des stages en EHPAD ou Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes, durant lesquels les assistantes de vie doivent se former à l’accompagnement des seniors.

Il s’agit de réaliser des tâches utiles afin de faciliter le maintien des patients, atteints de la DMLA, à domicile : aide au lever et au coucher, à la toilette, à faire les courses, à la préparation des repas, à la prise de médicaments, à la promenade, à l’entretien du linge, etc.

Quelques conseils pour vous aider à surmonter les difficultés quotidiennes liées à la DMLA

 

  • Adopter une alimentation variée et équilibrée (poissons, fruits, légumes…)
  • Porter des lunettes de soleil avec antireflet
  • Arranger l’intérieur de votre maison pour éviter les chutes : ne mettre ni meubles ni fils électriques dans les allées
  • Miser sur un éclairage plus fort dans les pièces réclamant beaucoup d’efforts visuels comme la lecture,

    la couture ou les écritures ; réaliser un aménagement poste de travail malvoyant adapté à vos besoins si vous êtes dans la bureautique.

Il existe des outils d’aide  prévus pour les personnes atteintes de basse vision : téléphones à grosses touches, livres à gros caractères, etcetera.

 

Une DMLA ne handicape pas pour autant, ce n’est pas la peine de renoncer à vos occupations habituelles si celles-ci ne demandent pas une bonne vision qui pourrait devenir dangereuse. De ce fait, avant de décider de continuer à conduire, consultez d’abord votre ophtalmologiste pour plus de conseils.