Coussin de méditation ou zafu : les critères de choix

0
22

Le choix d’un coussin de méditation tient compte de plusieurs paramètres : la morphologie, le niveau de pratique, le type de posture. Cet accessoire de méditation est devenu incontournable pour assurer l’alignement du corps, mais aussi le confort d’assise. Découvrez dans cet article les conseils pratiques pour bien choisir votre coussin de méditation.

Le coussin de méditation

Pendant la méditation, le pratiquant est amené à se mettre dans une certaine position, le plus souvent assise ou agenouillée, afin de favoriser la concentration et le recueillement. L’alignement adéquat implique de se tenir le dos bien droit, le bassin légèrement basculé vers l’avant et le torse bien équilibré. De longues minutes à se maintenir dans cette posture exigent toutefois un certain effort et pour les débutants, les sensations de gêne ou d’inconfort peuvent rapidement s’installer, à moins d’utiliser le matériel adapté : coussin, banc ou tapis.

Le coussin de méditation vise à permettre un bon alignement du corps afin de soulager la pression au niveau de la colonne vertébrale et des articulations. Ce produit méditation procure également le confort nécessaire pour permettre au pratiquant de se détendre et de se maintenir en équilibre pendant toute la durée de l’exercice.

Quel type de coussin pour ma morphologie ?

Il est important de choisir la bonne hauteur de coussin pour votre taille. D’une manière générale, plus le pratiquant est grand, plus la hauteur du coussin doit être élevée. En outre, le niveau de pratique et la souplesse déterminent le type de coussin adapté à chacun.
– Si vous êtes de grande taille et pas assez souple au niveau des hanches et du bassin, l’idéal est d’utiliser des coussins de plus de 16 cm de hauteur.
– Les personnes souples des hanches ont la possibilité de choisir entre les coussins de taille moyenne (entre 12 et 16 cm) ou plats (entre 5 cm et 11 cm)

Si la hauteur du coussin est essentielle à une bonne pratique de la méditation, elle ne constitue toutefois pas le seul critère à prendre en compte.

Le rembourrage du coussin

La matière destinée à rembourrer votre coussin de méditation est un critère à regarder de près. Selon que vous préférez un coussin moelleux ou ferme, il vous sera utile de choisir entre le kapok, une fibre naturelle résistante et imputrescible, le sarrasin dont l’excellente tenue dans le temps est très appréciée des yogis, ou l’épeautre réputé pour son confort d’assise. Pour affiner votre choix, vous pouvez évidemment demander conseil auprès de votre boutique méditation.